Liste rouge : 25 % des oiseaux nicheurs de Mayotte sont menacés !
Article mis en ligne le 31 mai 2014
dernière modification le 12 février 2015
Imprimer logo imprimer

La Liste rouge des oiseaux de Mayotte est publiée

JPEG - 6.9 ko

Le Comité français de l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) et le Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN) publient en partenariat avec le GEPOMAY, la Liste rouge des espèces menacées en France, chapitre Oiseaux de Mayotte.

67 espèces évaluées

L’ensemble des oiseaux nicheurs et visiteurs réguliers à Mayotte ont été évalués selon la méthodologie de la Liste rouge UICN qui permet de mesurer le degré de menace de disparition des espèces en fonction de catégories (répartition géographique, taille de la population, évolution de la population,...) et de critères (seuils qui permettent de classer les espèces selon un degré de menaces : En danger critique, En danger ou Vulnérable).
Les autres espèces qui composent le cortège avifaunistique de Mayotte ne sont pas évaluées en raison soit de leur caractère exotique soit de leur présence occasionnelle.

11 espèces d’oiseaux menacées

Le Crabier blanc est classé dans la catégorie En danger critique d’extinction à Mayotte (En danger au niveau mondial) en raison d’une population nicheuse faible et des menaces très importantes qui pèsent directement sur l’espèce (braconnage) et sur les milieux qu’elle occupe (dégradation des mangroves, disparitions des zones humides terrestres).

JPEG - 75.1 ko
Crabier blanc @ G. Adt



C’est pourquoi le Gepomay œuvre depuis plusieurs années pour une meilleure prise en considération de cette espèce et mobilise les acteurs du territoire pour sa protection.

JPEG - 68.7 ko
Drongo de Mayotte @ G. Adt



La Grande aigrette, le Héron de Humblot (récemment découvert nicheur sur l’île) et le Martinet noir africain sont classés En danger tandis que le Grèbe castagneux, le Phaéton à bec jaune, le Faucon pèlerin, la Talève d’Allen, le Drome ardéole, le Pigeon des Comores et le Drongo de Mayotte (endémique de l’île) sont classés comme Vulnérable.

JPEG - 110.1 ko
Grande Aigrette @ G. Adt




21 espèces quasi-menacées

Un grand nombre d’espèces doivent faire l’objet d’une attention toute particulière. En effet, leurs statuts restent sensibles et des modifications de leur habitat pourraient impacter rapidement leur population à Mayotte.
Par exemple, de nombreux limicoles s’observent sur un unique site que constitue la Vasière des Badamiers en Petite-terre. D’autres espèces comme le Petit duc de Mayotte (endémique de l’île) sont liés à des milieux qui voient leur superficie réduire fortement comme les forêts et les zones humides.

7 espèces avec des données insuffisantes pour une évaluation

Plusieurs espèces, en particuier les oiseaux marins, n’ont pu faire l’objet d’une évaluation faute de données suffisantes. Ces espèces sont régulières mais elles fréquentent la barrière externe du lagon, ce qui expliquent l’absence ou les très rares données d’observation.

Forum
Répondre à cet article


puce Plan du site puce Contact puce



2013-2017 © GEPOMAY - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.78.67